Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rolling Dice

Trolls et Légendes: le débriefing du malheur…

16 Avril 2015, 08:52am

Publié par Carbanïon

Trolls et Légendes: le débriefing du malheur…

Chers vous tous,

Je reviens vers vous pour un petit débriefing d’une convention sur laquelle je suis allé avec ma fiancée : Trolls et Légendes 2015, l’anniversaire des 10ans!

Je sais, ce débriefing tombe un peu tardivement, mais je voulais avoir l’avis d’un ami qui exposait sur le dimanche avant de me lancer dans ma rédaction, bien que je ne parlerai pas du dimanche, puisque je n’y étais pas, mais pour avoir une meilleure vue d’ensemble, je voulais cet avis.

Vendredi soir, les concerts. (en effet, le marché ouvre samedi et dimanche)

Les concerts en eux-mêmes étaient bien, je regrette toujours l’absence de certains groupes qui avaient pourtant été demandé à corps et à cris, mais je me débrouillerai pour revoir Omnia et Rapalje. Donc, musique, c’était bon, revoir des amis, ça aussi, c’était top. Mais alors, la file pour les jetons, une catastrophe… Elle faisait la longueur de la salle et remontait quasi jusqu’aux toilettes, par moment… Et un monde de fou, ma fiancée est passée pas loin de faire un malaise tellement il faisait chaud avec cette masse humaine. Bref, du bon et du moins bon, on peut toujours amélioré et là, il y a un peu de travail.

Samedi, la convention! (les groupes ne nous faisaient pas rêver, donc, nous n’y sommes pas allés)

Alors, commençons par le début, une file longue, très longue, trop longue, et ce, malgré des préventes. On a fait la file pendant 1H30, sous la pluie… J’en ai eu une belle maladie, d’ailleurs. Mais le plus drôle, après cette première file mal gérée au vu du nombre de préventes qui ont été vendue, c’est la seconde file, celle due à la fouille des sacs par les vigils de l’évènement. Fouille qui est illégale si elle n’est pas faites par des agents assermentés si la personne refuse de se plier à cette fouille. Donc, un embêtement de plus qui nous faisaient profiter encore un peu du temps pluvieux…

Trolls et Légendes: le débriefing du malheur…
Trolls et Légendes: le débriefing du malheur…

Une fois dedans, dieu merci, il faisait bien meilleur et on a commencé à sécher. Le marché intérieur avait été réduis au stricte minimum pour faire de la place pour des allées plus larges et plus de place pour les livres. Je m’attendais à voir des amis qui étaient tous les ans à l’intérieur, en première ligne, s’y trouver, mais ce ne fut pas le cas. Mais j’y reviendrai… Nous sommes donc allés dans l’espace livre, en effet, nous avions pris un livre à faire dédicacer. C’est ici que les romains s’empoignèrent (sans violence, car verbalement, et sans hargne, une simple explication ayant été plus que largement suffisante). Nous avons fait la file pour la dédicace. Mais, pour faire dédicacer un ouvrage, il fallait acheter un livre ou une bande dessinée. Hors, cela n’est pas légal. Nous avons expliqué cela à l’auteur (anglophone) et la dame qui l’accompagnait (anglophone également) qui ont semblé sidéré par le fait que cela se faisait ici. Apparemment, ils n’étaient au courant de rien. Une dame de l’organisation est venue, a écouté et est partie… Nous ne l’avons pas revue. Après ce bref moment un peu juridique (merci le travail pour la connaissance poussée de la loi Belge, même si nul n’est censé ignorer la loi), nous sommes passé dans la zone jeu. L’occasion de dire bonjour à un ami auteur de jeu de rôle et un ami qui tient une boutique et qui avait un large stand (cet ami a eu un petit problème de vol sur son stand, d’ailleurs). Ne voyant pas de jeu proposé à l’essai qui nous tente, et surtout, profitant d’une accalmie niveau pluie, nous nous risquons sur le marché extérieur. Là, je retrouve les gens que je pensais trouver à l’intérieur, à leur place habituelle des éditions précédentes. Ils se gèlent dehors, dans le vent et la pluie, l’un ayant son succès habituel, pour l’autre, un emplacement vraiment mal mis, ne l’aidera pas à vendre énormément… Et pourtant, il aurait pu être dans le hall, il est écrivain de roman de sciences fictions… mais non, il est dans le froid contrairement aux autres auteurs.

Trolls et Légendes: le débriefing du malheur…

Poussant plus loin sur le marché, nous tombons sur une amie costumière qui avait droit à un mouchoir de poche d’exposition.

Trolls et Légendes: le débriefing du malheur…

Oui, c’est petit, très petit pour montrer ce qu’elle sait faire, mais bon, pour elle, ça s’est pas trop mal passé, apparemment d’après ce qu’elle nous a dit de son w-e. C’est alors que retournant à l’intérieur, nous voyons d’autres exposants connus, qui d’habitude, sont avec notre ami qui se trouvait reclus dans le froid. Je suis étonné par la taille de leur stand. Je finirai par savoir qu’ils ont eu un stand nettement plus petit qu’espéré et qu’ils ont du faire avec. Heureusement, leur 4M² se trouvaient en bord de rangée, ils avaient donc deux côtés pour exposer. Sans ça, je vois mal comment ils auraient fait… A l’occasion, je leur demanderai ce qu’ils auraient fait si ils avaient été en milieu de rangée.

13H30, l’heure de manger. Nous quittons la convention pour manger un morceau au niveau du cinéma pas loin. En effet, les prix sur place sont assez élevés, comme toujours dans ce genre de convention, donc, pour un prix équivalent, nous avons préféré le pizzahut du coin.

14H30, retour vers la convention. Ma chérie tombe sur des amies à elle. Nous prenons le temps de parler, dehors et nous apprenons, sans surprises, que nous ne sommes pas les seuls à avoir eu de vilaines surprises, que ce soit pour les files, les dédicaces et le reste.

15H15, retour dans la convention. Nous profitons d’un peu de temps avant un regroupement des amies de ma chérie pour parcourir, à nouveau, une partie du marché et parler avec d’autres amis venus sur place et ce, sans préventes. Ils ont faillis ne pas entrer, mais finalement, c’est passé de justesse. J’en profite pour prendre quelques photos en prévision de l’article que vous lisez en ce moment, chers lecteurs.

16H, rencontre IRL des membres du forum sur lequel est ma chérie. Nous passons un long moment à discuter et à rire entre nous, entre le marché et la zone buvette. Voilà le seul gros moment agréable de la journée et on aurait pu le faire dans un café de la région… C’est quand même malheureux d’en arriver à penser ça…

17H45, nous partons, pour continuer l’IRL un peu plus tard avec trois membres du forum, mais dans un restaurant de la région. Fini la convention et son lot de bourdes et ennuis.

Mais tu n’as pas parlé des animations, me direz-vous, et vous avez raison! Il y avait une animation, qui passait de temps en temps, des personnes en costumes avec de la musique. Alors que nous attendions pour l’IRL, chacun a un point de ralliement, j’ai vu un vigil la faire s’arrêter. Triste que cela, le seul vigil que j’ai vu dans la foule, c’était pour ça…

Bref, une édition anniversaire à oublier. Rien de bien fun, je regrette les débuts de Trolls et Légendes, car oui, j’ai été de toutes les éditions, jusque-là… Mais j’avoue ne pas être certain d’aller voir la suivante. Trop de déceptions sur cette édition qui sur le papier promettait tellement plus…

Carbanïon

Commenter cet article

T-et-L 18/04/2015 12:47

Non, il n'est pas utile de poster ce lien. Nous sommes honnêtes dans nos pratiques et nos propos et nous n'aimons pas qu'on prétende le contraire pour des raisons déjà évoquées.
Après, comme déjà dit et répété, chacun peut donner son avis, vous comme nous, surtout quand c'est dans un but constructif (ce qui n'est pas le cas de la "Fée Eileran") :-)

Carbanïon 18/04/2015 12:34

Je vais reprendre un peu la parole. En effet, il a fallut du temps pour trouver les statuts de l'ASBL, et c'est chose faite.

Le problème est venu du déplacement des statuts après 2003 dans une autre base de données. Je mets ici le lien et l'info pour trouver les statuts. Cela pourra servir a tout qui les cherche.

http://www.ejustice.just.fgov.be/tsv/tsvf.htm

n° d'entreprise comme critère: 0884869038

voilà, cela pourrait aussi vous servir sur le fil de discussion sur facebook.

Pour ce qui est des comptes, j'aimerais savoir une chose, est-ce que votre ASBL réponds a deux des trois critères pour la publication de ces derniers, si ce n'est pas le cas, ils ne sont pas visibles à la banque nationale et c'est normal, la loi étant la loi.

Voilà ce que je voulais précisé ici.

Si vous le désirez, je peux allé poster moi même le lien et les infos dans le fil facebook que je suis en passif depuis le début. Ma seule préoccupation étant de lire les avis des autres, voir si je fus le seul frustré ou pas par certains points, et apparemment, je ne fus pas le seul, ce qui m'a rassuré, quelque part, je ne suis pas plus aigri qu'un autre.

En conclusion, je suis content d'avoir trouvé les statuts, cela vous donne raison et pourrait vous servir. Pour les comptes, ils restent hors de portée pour le moment, car suivant le cas, la recherche est différentes.

Le reste, c'est mon avis et ce que j'ai vu, sur le site. Mon avis reste le mien, simplement et n'engage que moi.

Erika S/ Erika Silversmet/ Ekaterina 18/04/2015 12:36

Merci Carba!

En gros je cherchais là où ça devais être mais ça avait été déplacé!
ça explique tout!
Mea culpa!

T-et-L 18/04/2015 12:23

J'aimerais continuer cette discussion en privé. Pouvez-vous m'écrire à info@trolls-et-legendes.be ou répondre à votre message Fb ? Merci.

T-et-L 18/04/2015 11:49

P.S. Oui, c'est bien "déconseille" qu'il fallait lire. Personne n'est à l'abri d'une faute de frappe: "voulez effacer ce que vous avez écris je crains que je ayez besoin d'un hacker!" ;-)
Et il ne faut pas lire des menaces où il n'y en a pas.

T-et-L 18/04/2015 11:35

Chère Erika S alias Erika Silversmet alias Ekaterina,
Comme je l'ai écrit sur votre blog, nous sommes heureux de lire toutes les critiques quand elles sont formulées correctement. Nous en tenons toujours compte et ce depuis 10 ans. Nous avons d'ailleurs d'ores et déjà prévu un certain nombre d'améliorations pour 2017. Les "erreurs" ne sont pas les constatations formulées ci-dessus (nous ne nions pas certains problèmes) mais le caractère illégal des dédicaces liées aux achats et de l'invitation à ouvrir son sac à l'entrée.
Ce qui nous dérange, c'est votre insistance. Après l'article sur votre blog auquel nous avons déjà répondu, vous en avez remis une couche sur notre page facebook (avec des insinuations inacceptables) et vous recommencez ici. Cette attitude dépasse la critique constructive et ressemble plus à une volonté de nuire.
Concernant la "fée Eileran", n'allez pas chercher des menaces physiques dans nos propos. Cette personne (qui se vante ailleurs d'avoir resquillé) sait pertinemment ce que nous voulons dire.
Enfin, concernant nos statuts, c'est vous qui formulez des insinuations voire des accusations. A vous de les prouver ou de mieux chercher. Un indice: le Moniteur Belge.

Erika S/ Erika Silversmet/ Ekaterina 18/04/2015 12:04

Quoi que vous puissiez insinuer l'article dont il est question ici n'est pas de moi mais du co-auteur de ce blog (Carbanïon), je m'étais en effet déjà exprimée sur mon propre blog (comme vous l'avez précisé).
Cela ne m'empêche pas pour autant de réagir à mon fil d'actualité Facebook (pour cela qu'il existe) ou aux commentaires postés sur ce blog que je co écris (de manière très occasionnelle).

J'ai d'ailleurs laissé la priorité de la réaction à Carba, l'auteur de cet article!

Vous parlez d'insistance... J'ai écris deux articles sur votre événement sur mon blog, un ou j'aborde ce que j'ai trouvé fun (de jolies rencontres) et un ou j'épingle ce qui m'a déplu et où je développe mon propos. Pour ce qui est de votre page FB j'ai liké quelques photos et donné une opinion (comme plusieurs dizaine de personne) sur un point que je n'avais pas abordé dans mon article et pour ce qui est de l'article sur ce blog, je ne suis pas la propriétaire de Carba et ne lui dicte donc pas ce qu'il doit écrire ou penser.

Il est libre d'écrire et de publier ce qu'il souhaite (je ne suis d'ailleurs pas une grande fan de la plupart des jeux auquel il a accordé un article mais ce sont SES articles et pas les miens) et je ne vois donc pas où se trouve le problème.

Ce qui m'a choqué et m'a fait réagir c'est vraiment la manière dont vous avez repris de volée ce qui visiblement était un intervenant du festival.
Sur mon blog j'ai bien veillé a faire en sorte que notre échange reste respectueux et franc alors que mon ressenti sur l'échange qui a eu lieu ici avant que je ne donne mon avis est bien différent de celui que j'avais eu précédement.

Il me semble légitime de me sentir concernée vu que je contribue à ce blog!
Carba et moi-même ne pouvons décemment laisser dégénérer la discussion et un recadrage semblait nécessaire.

PS: J'ai renseigné mes deux pseudonymes ET mon nom vu que vous semblez y tenir et que vous semblez savoir pas mal de choses sur moi.