Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rolling Dice

Le milieu ludique, les femmes et l'image du milieu

4 Octobre 2014, 14:02pm

Publié par Ekaterina

Coucou!

Si tu connais un peu le milieu ludique tu auras remarqué que les filles et en général les humains du genre féminins sont peu nombreux dans ce milieu.

La faute à l'image de ce milieu, aux t-shirt informes bardés d'imprimés comportant nombre d'elfettes au décolleté improbable ou simplement au manque de mise en valeur du milieu.

J'ai l'insigne honneur d'être une des filles qui a franchit le pas d'une boutique ludique et qui s'y est sentie bien, les gars sont accueillants, sympa, nous parlent comme a des humains... OUI!!!! Ils voient les femmes comme des être cérébrés et ça ça change dans cette société qui est encore si souvent irrespectueuse des femmes!

De plus la rareté donne du prix, la plupart des joueurs accueillent d'autant plus chaleureusement les femmes qu'elles sont rares. La prise de contact est très rapide, conviviale et sympathique; on constate vite que derrière les cheveux, barbes, t-shirts aux imprimés bizarres/artistiques/trash il y a de gentil gars, vraiment sympa et heureux de rencontrer de nouvelles têtes et ça... ça fait plaisir!

Depuis la dizaine d'année que je fréquente le milieu du jeu sur la région liégeoise j'ai pu constater que certains type de jeu deviennent plus fédérateurs, il y a de plus en plus de femme surtout dans le secteur du jeu de plateau et de société (entre autre dans les clubs) mais il faut aussi admettre que le jeu de société a été pas mal mis en valeur via des salons spécialisés, un certains intérêt de la presse pour la chose et ses nombreuses vertus sur la vie sociale/familiale et ça a du beaucoup jouer. Je m'appuies donc sur cette théorie (boiteuse???) pour faire le liens avec l'augmentation du taux de femmes.

Je crois que le milieu ludique en général gagne a être connu; on voit encore trop souvent l'image du joueur assimilée a celle du geek-no-life. Mais réfléchissons un peu... Si le gars joue autour d'une table, avec des gens, des gens vivants de surcroît... Il a donc une vie sociale (voila pour le tordage de cou en règle pour le no-life!). De plus autour des tables de jeu (et ce quel qu'il soit, qu'il s'agisse d'un jeu de plateau ou d'un jeu cartes) toutes les origines, milieu sociaux et professionnels se croisent et s'entrecroisent dans le cadre d'un moment de convivialité. N'est ce pas là l'image même de la société que beaucoup voudraient nous faire cultiver dans la Société en général? Une société cosmopolite, où tous se rencontrent, se connaissent et s'apprécient quel que soit leurs origines?

On entend aussi souvent "c'est des gamins, ils refusent de grandir"... J'ai envie de hurler quand j'entends ça. Les retraités jouent aux cartes et a certains jeux de sociétés on ne les traite pas de "gamins" pour autant. Le jeu en général stimule le cerveau, améliore la mémoire et certains capacités cognitives. Il est bénéfique pour tout le monde, permet de se délasser et de s'amuser tout en apprenant des choses (utiles ou pas). J'ai eu une fois l'occasion de jouer avec une enfant qui accompagnait son père au club de jeu de société que je fréquentais il y a une paire d'années, elle n'avait que 8 ou 9 ans mais jouait a des jeux de plateaux et de société depuis quelques années (avec son père entre autre) et ... j'ai pris une énooooorme raclée. Ni moi ni elle n'avions jamais joué au jeu qu'on avait choisi (jeu de stratégie) mais elle a fait 4 fois plus de points que moi parce que, Dieu seul sait comment, elle ne jouait que des coups bien pensé et le tout avec une facilité déconcertante. Ce jour-là j'ai vraiment réalisé que même si le Jeu en général a un côté amusement au départ il influe quand même beaucoup sur l'utilisation du cerveau et sur l'augmentation de ces capacités. Dans le monde où nous vivons on demande de plus en plus à nos enfants, à nos jeunes, à tout le monde au final et le cerveau est de plus en plus sollicité pour l'apprentissage, la mémorisation, la réflexion, etc. pourquoi ne pas utiliser le jeu pour développer l'esprit des plus jeunes (et des moins jeunes)?

Désolée si cet article vous a semblé un peu fouillis mais je voulais aborder ces sujets et leur tordre le cou une bonne fois pour toute!

Merci pour ton temps!

Bise!

Commenter cet article

Helix 05/10/2014 11:34

Hello,
Je crois que je vis "le monde ludique" d'une manière un peu différente de la tienne (mais c'est ce qui fait la richesse du monde : toutes les expériences sont différentes ! ^^). A l'école, j'étais un peu un garçon manqué. Je jouais à me bagarrer avec des garçons, je traînais avec des garçons et quand je n'étais pas avec les garçons j'enviais leurs bandes. Au lycée, je traînais beaucoup au "foyer des élèves" où j'écrivais des histoires funestes et tentais des dessins foireux (j'étais un peu déprimée à l'époque). J'y voyais souvent une bande de terminales qui jouaient à "Magic", et ça avait l'air trop fou, ils étaient à fond ! Un jour, je les ai vus faire un jeu de rôle, ça avait l'air trop bien. Je ne sais pas si c'est le jeu de rôle lui-même ou l'envie d'être avec ces garçons, mais ça m'a donné envie de m'initier.
L'année suivante, j'ai découvert qu'un pote jouait à D&D depuis longtemps, et qu'un autre voulait s'initier, comme moi. C'est donc comme ça que ça a commencé : à trois, avec AD&D2 je crois.

A la fac, on a perdu de vue celui qui jouait depuis longtemps, mais on a trouvé d'autres joueurs, alors on s'y est remis, plus régulièrement. Au final, j'étais la moins disponible donc j'ai été peu à peu écartée, puis mes potes se sont eux-mêmes arrêtés je crois. Depuis, je n'ai fait que quelques parties par ci, par là, mais j'ai toujours apprécié l'expérience !
J'ai testé le grandeur nature aussi, par contre je ne me suis approchée que de loin des jeux de plateaux, qui ne me font pas trop envie.

Voilà, ça c'était pour l'histoire de ma vie xD

Pour ce qui est de mon expérience avec ce milieu et les hommes qui le composent, j'ai vu de tout : des gens sympas, des gens bizarres, des manipulateurs, des personnes intelligentes, des personnes moins intelligentes, etc. Il est vrai que pendant le jeu, l'ambiance est plutôt sympa et conviviale. On met de côté ce qui nous sépare pour partager un bon moment. Malgré cela, certains joueurs sont un peu relous, certains veulent suivre les règles A LA LETTRE quitte à ce que ça devienne vraiment aberrant, certains sont perchés, certains sont ailleurs (référence au gars qui passe la partie à chercher des vidéos amusantes sur son téléphone), certains sont devenus des amis, parfois il y a LA copine du MJ qui croit que tout lui est dû, ou bien le MJ qui s'acharne sur un joueur, etc. Il y a vraiment de tout, ce qui peut rendre une partie très agréable ou faire au contraire que tu aies hâte que ça s'arrête :/
Globalement, les filles sont très bien accueillies, mais pas toujours par les autres femmes xD Il y a un genre de compétition qui s'installe parfois, pour être LA femme du groupe. Tu n'as jamais eu ce ressenti, toi ?
C'est vrai qu'il y a plus de femmes sur les jeux de plateaux, mais au final comme tu dis je pense que ça a contribué à ouvrir le jeu de rôle au sexe féminin.

Par ailleurs, je pense que tous ces jeux sont plutôt intéressants d'un point de vue cognitif. A force d'élaborer des stratégies, les joueurs ont un esprit de réflexion parfois très développé. Il y a beaucoup à en apprendre. J'avoue que j'ai une préférence pour les jeux coopératifs car je trouve qu'il y a déjà beaucoup trop de compétition dans ce monde...

Pour finir, je suis d'accord avec toi : ce milieu gagne à être connu, j'y ai fait des rencontres vraiment chouettes même si j'ai souvent perdu les gens de vue. Maintenant, c'est comme partout : il y a des gens bien et des gens moins bien. Quoi qu'il en soit, je ne regrette pas et ne regretterai jamais de m'être initiée un jour à un jeu de rôle !

De ton côté, comment es-tu arrivée dans le milieu ludique ?

Ekaterina 05/10/2014 13:38

Merci de ton avis Helix!
De mon côté je n'ai jamais senti de rivalités avec les autres filles, on est contente quand on est plusieurs sur un tournoi et ça papote sec quand on a du temps entre les rounds.
Les jeux coopératifs c'est le Bien absolu, j'aurais dû en parler mais j'y ai pas pensé. Pas grave j'aurais d'autre opportunités d'en parler.
Et pour répondre à ta question je vais faire un article qui y répond ;)
Bisou!